Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de disams62.over-blog.com

Le blog de disams62.over-blog.com

AVENTURE SUBANTARCTIQUE

otarie-0676.jpg  

 

 

 

 

 

 

* LE MANCHOT ROYAL *

 

 

Un pingouin c'est un ange qu'on a oublié un peu trop longtemps au frigo.

(Michel Laubu)

 

 

 

P8250021.JPG

Le Manchot royal (Aptenodytes patagonicus) est la deuxième plus grande espèce de manchots après le Manchot empereur, avec lequel il forme le genre Aptenodytes.

 

P8250019.JPGLe Manchot royal adulte mesure entre 85 et 95 cm et pèse habituellement entre 12 et 14 kg. Cependant, selon les périodes de jeûne, ce poids peut varier de 8 à 20 kg. La femelle pèse généralement 2 kg de moins. Son bec mesure environ 13 cm et ses ailes 34 cm environ.

Cet oiseau ressemble beaucoup au Manchot empereur dont il se distingue par la taille plus petite, les taches auriculaires orange vif en forme de cuillère et la base de la mandibule inférieure orange à rougeâtre. Les juvéniles sont plus pâles, avec parfois un bec noir.

 

Comportement

 

Le Manchot royal ne se nourrit qu'en mer. Comme tous les manchots, sa forme hydrodynamique et massive lui assure une bonne pénétration dans l'eau tandis que la structure spécifique de son plumage lui assure imperméabilisation et isolation thermique. P8260045-copie-1.JPG

Les manchots muent périodiquement pour conserver cette étanchéité. La mue a lieu avant la saison des amours, permettant aux manchots de revêtir un beau plumage attrayant pour les parades.

 59990_1565371984764_1549328563_31420136_3411019_n.jpg

Les Manchots royaux plongent régulièrement à des profondeurs de 70 à 200 m pour se déplacer et pour se nourrir. Ils fréquentent préférentiellement le front polaire car leurs proies favorites, les poissons-lanternes s'y trouvent là à leur moindre profondeur, en moyenne à 145 m, au niveau de la thermocline, couche d'eau marquée par une chute brutale de température

 P8260047.JPG

Reproduction

   

 

Début de la mue chez le poussin.

Pour nourrir son poussin, le Manchot royal part pêcher pendant 2 à 3 semaines, conservant le poisson sans le digérer dans son estomac durant toute cette période. Le petit est nourri par régurgitation des aliments des parents.Img 0063TER

Dès que le petit manchot est suffisamment autonome pour attendre seul, les deux parents le nourrissent conjointement intensivement pendant deux mois. Pendant que les parents sont en mer, les petits de l'ensemble de la colonie sont rassemblés en crèche. Ainsi, les chances de survie d'un poussin sont plus grandes, car cela diminue les risques encourus dus aux prédateurs et au froid.P8270069.JPG

Les éclosions s'étalent de début janvier à fin mars. Plus un poussin est né tôt dans l'année plus il sera gros avant l'hiver. Entre mai et septembre, les nourrissages des poussins deviennent rares faute de ressources en mer. Les parents pour assurer leur propre survie vont à 2 000 km vers le Sud à la limite de la banquise antarctique. Il peut ainsi se passer plusieurs mois entre deux nourrissages. Un poussin de bonne constitution peut supporter 4 mois et demi de jeûne alors que les plus petits risque ne pas survivre durant l'hiver.PLAGE DU MARIN

Au printemps austral, les parents reviennent pour nourrir de nouveau le petit manchot. À ce moment, il mue et pourra prendre la mer (11 mois après sa naissance). Après cela, les parents peuvent enfin reconstituer leurs réserves et muer. Une fois en mer, le petit ne reviendra pour se reproduire à son tour que quand il aura atteint l'âge de 3 ans.

P8270068.JPGLe cycle de reproduction du Manchot royal s'étendant sur 16 mois, il lui est impossible de se reproduire chaque année. Généralement, il se reproduit 2 fois tous les 3 ans. Ce cycle est complexe. En effet, de nombreux oiseaux qui pondent en novembre (reproducteurs précoces) peuvent perdre immédiatement leur œuf et peut-être pondre à nouveau en février, devenant ainsi la même année reproducteurs tardifs. Ce fait s'ajoute à une absence de synchronisme dans les phases de la reproduction.

 

P8250025.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

SES PREDATEURS

   

Sur terre, des oiseaux-charognards comme le Chionis blanc (Chionis albus), le skua (Stercorarius skua), le Pétrel géant (Macronectes giganteus) ou bien le Pétrel de Hall (Macronectes halli) sont toujours aux aguets, attendent le moment propice pour voler les œufs et pour s'attaquer aux bébés manchots. Manchot-poussin10.jpgLeur audace ne connait pas de limite et peuvent à plusieurs isoler le manchot avant de le dépecer. Les Manchots royaux ne sont en sécurité que lorsque, serrés les uns contre les autres, ils font bloc en forme de tortue contre les attaques de ces oiseaux prédateurs. Quant au Léopard de mer (Hydrurga leptonyx), à l'Otarie à crinière (Otaria flavescens) ou à l'Orque (Orcinus orca), ils représentent les principaux prédateurs du Manchot royal en mer.

P8260044.JPG

crozet027