Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de disams62.over-blog.com

Le blog de disams62.over-blog.com

AVENTURE SUBANTARCTIQUE

IMG_0800.jpg                                                                                                                                              PA070017.JPG  

                                                                                       
Les otaries sont environ 40 000 sur l'ile d'AMSTERDAM, les jeunes otaries en photo ci-dessous sont nées en décembre 2009 ... Beaucoup ne survivront  pas mais c'est la loi de la nature...                
 
 

 IMG_0403.jpg

 

 

L'otarie à fourrure subantarctque (Arctocephalus tropicalis) nommée parfois otarie à fourrure de l'île Amsterdam se reproduit sur les îles des océans Indien et Atlantique entourées par des eaux relativement chaudes (notamment sur les îles d'Amsterdam et Saint-Paul), d'où leur nom tropicalis. P9270035.JPG

 

P9270036.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle possède un large plastron beige qui tranche sur le reste de la fourrure qui présente une coloration marron. Le mâle est aisément reconnaissable par sa taille, une tête plus carrée et par une houppette érectile qui le fait ressembler à un iroquois. P9120014Cette houppette apparaît avec les années, elle est absente chez les immatures. Les variantes de colorations sont nombreuses, allant du marron quasi-intégral à l'individu très clair, voire albinos.

P9270041.JPG

 

IMG_0617.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Taille : jusqu'à 2 m pour les mâles ; 1,4 m pour les femelles
  • Poids : 80 à 160 kg pour un mâle adulte ; 40 à 50 kg pour une femelle.

PA090013.JPG

Leur population a fait l'objet d'une chasse intensive au 19e siècle. Entre 1799 et 1835, plus deP9270037.JPG 150.000 peaux sont prélevées sur les seules îles Amsterdam et Saint-Paul. Dès 1835, après moins de 40 ans de chasse, il n'y a plus une seule otarie sur Saint-Paul, la plus visitée des 2 îles. Vers 1876-1880, l'exploitation est arrêtée sur Amsterdam, l'espèce n'étant plus commercialement rentable.SANY0036.JPG

 

P9120020.JPG

 

 

 

 


 

 

                       JEAN-LOUIS ci-dessous....

 P9180012.JPG

 PA030008.JPG

 

 

 

 L'otarie à fourrure subantarctique est alors considérée éteinte. Ce n'est qu'en 1956 que 3 sites isolés sur la côte nord et ouest d'Amsterdam sont observés ; la population totale est à ce moment estimée à 2 300 individus. Depuis 1982, la population des îles Amsterdam et Saint-Paul semble se maintenir à environ 50.000 individus, avec 11.000 naissances par an.


 

P9270042.JPGL'otarie à fourrure antarctique ( Arctocephalus gazella), de taille identique à Arctocephalus tropicalis présente également un important dimorphisme sexuel. Le mâle est de couleur gris argenté, les poils sont plus longs autour du cou et sur les épaules. La gorge et la poitrine des femelles qui sont beaucoup plus petites, tend vers le beige clair.

 


P9270032.JPG

 

 

 

 

 

 

 

PA070016.JPG

 

 

 

 

 

Les otaries affectionnent les plages exposées aux vents et s'établissent dans les rochers ou les chaos proches. C'est un animal social. Les femelles forment des harems pouvant atteindre les 30 individus. La gestation dure environ 9 mois. Les jeunes otaries qui pèsent 4 à 5 kg à la naissance sont allaitées pendant 6-7 mois. Le sevrage intervient au poids de 18 kg pour les femelles et 19 kg pour les mâles. Les otaries se nourrissent principalement de krill et de céphalopodes...